Le Mur de L'Atlantique

Le Mur de L'Atlantique en France, Atlantikwall France
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Découvrez la page d'un Poilu si Facebook avait existé en 1914

Aller en bas 
AuteurMessage
RoBunker

RoBunker

Messages : 3304
Date d'inscription : 14/09/2012
Localisation : La Rochelle

Découvrez la page d'un Poilu si Facebook avait existé en 1914 Empty
MessageSujet: Découvrez la page d'un Poilu si Facebook avait existé en 1914   Découvrez la page d'un Poilu si Facebook avait existé en 1914 EmptyLun 22 Avr 2013 - 22:36

Bonjour,

C'est ni du béton, ni WWII, mais je trouve l'initiative extra. Et c'est vraiment bien fait.

Découvrez la page d'un Poilu si Facebook avait existé en 1914.

Qu’aurait écrit sur Facebook un poilu lors de la guerre de 1914-1918 si le réseau social avait existé ?
Le musée de la Grande Guerre de Meaux (Seine-et-Marne) tente de l’imaginer en narrant le quotidien de Léon Vivien, personnage fictif envoyé sur le front .

« Pour la première fois, un musée, en reprenant tous les moyens narratifs propres à Facebook, va offrir aux Français la possibilité de vivre au jour le jour le quotidien d’un poilu », explique Michel Rouger, directeur du musée inauguré le 11 novembre 2011 et qui revendique plus de 160 000 visiteurs depuis son ouverture.

« C’est surtout une manière originale pour les jeunes générations de découvrir cette période de l’Histoire, à travers un outil qui leur est familier », ajoute-t-il.

Déjà 220 posts

Sur la page facebook.com/leon1914 < https://www.facebook.com/leon1914 > , environ 220 « posts » sont déjà visibles, qui partent de l’assassinat de l’archiduc François Ferdinand, le 28 juin 1914, jusqu’au 11 avril 1915, pour évoquer un contexte historique permettant de situer la personnalité de Léon Vivien, instituteur parisien de 29 ans.

Ainsi, le 19 octobre 1914, il publie « Ceux qui prédisaient une issue rapide à ce conflit se sont lourdement trompés, c’est le moins qu’on puisse dire… ». Son ami Anatole Lessert rétorque « Saleté de Fritz, ils sont coriaces. Mais on leur fera payer, pour Jules ! (décédé au front, ndlr) ». Réponse de Léon Vivien : « toi tu leur feras payer ? Et comment ? Tu es réformé et content de l’être, non ? ».

Des Prussiens mais pas de Boches

Les « posts » accompagnés parfois de photographies et d’images d’archives provenant des 30 000 documents et 20 000 objets du fonds du musée seront publiés quotidiennement sur la page de Léon Vivien.

Les internautes amis de Léon Vivien pourront réagir à ses « posts », mais il existera une ligne de démarcation entre les amis de Léon Vivien et les internautes d’aujourd’hui, ont précisé les organisateurs de cette « expérience numérique » lors d’une conférence de presse organisée à Paris.

Pour eux, il a fallu prendre garde à ne pas commettre d’anachronisme dans la rédaction des commentaires. Aussi, le terme « boche » pour désigner les Allemands n’était pas très répandu au début de la Der des Ders et appartenait plutôt à l’argot militaire. Le terme « prussien » était plus communément répandu, a expliqué l’historien Jean-Pierre Verney, qui a porté sa caution au projet.



Cordialement

Ro, Thomas, Titus

C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air con.
Revenir en haut Aller en bas
 
Découvrez la page d'un Poilu si Facebook avait existé en 1914
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [6ème] Exercices sur la mise en page d'un texte
» traduction instantée page web anglais en français
» Mettre des numéros de page sous OpenOffice
» Ma page ou je mets des recettes de cours
» exercice 60 page 132 du manuel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Mur de L'Atlantique :: Divers :: Liens internet-
Sauter vers: