Le Mur de L'Atlantique

Le Mur de L'Atlantique en France, Atlantikwall France
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 M.K.B.Ostwall

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
fox35

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 12/01/2013
Age : 32
Localisation : stp 160a/ K.V.Gruppe Rance

MessageSujet: M.K.B.Ostwall    Lun 1 Juil 2013 - 1:12

Stp277 Ile Cézembre M.K.B.Ostwall : M157, M158, Geschützstellung x 6, R622 x 5, R635 x 2, Munitionbunker(S.302) x 6, Peilstand/SK, Flakstellung x 6, Vf58c x 2, Vf61, R667/SK, Stollen x 2, 19,4 cm KM 486 , 15 cm S.K.L45, Lag, 7,5 cm Flak M36 x 6, 4 cm Flak 28 x 2, 2 cm Flak 38 x 2, 2 cm Flak 28 x 2, 5 cm KwK
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
source :écpad
Revenir en haut Aller en bas
fox35

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 12/01/2013
Age : 32
Localisation : stp 160a/ K.V.Gruppe Rance

MessageSujet: Re: M.K.B.Ostwall    Mar 2 Juil 2013 - 0:44

bonsoir
voici encore un projet sur îles de Cézembre
arcticle sur Saint Malo Magazine juillet 2013
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

coordialement
Revenir en haut Aller en bas
fox35

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 12/01/2013
Age : 32
Localisation : stp 160a/ K.V.Gruppe Rance

MessageSujet: Re: M.K.B.Ostwall    Dim 14 Juil 2013 - 23:28

bonsoir les trois photos je vous présente ont étaient prises sur l'ile de Cézembre pendant la construction des ouvrages
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
la première photo est un canon français
la deuxieme est le fort de ile cézembre
et la troisième est un point observation sur iles je voudrais savoir quel type de blocs  
tous c'est ouvrage existe plus
source Louis Pottier
Revenir en haut Aller en bas
Bruno belfra

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 18/10/2012

MessageSujet: Re: M.K.B.Ostwall    Lun 15 Juil 2013 - 12:13

Bonjour,

Merci pour ces belles photos.

Bonne journée

Bruno
Revenir en haut Aller en bas
morin etienne belfra

avatar

Messages : 2945
Date d'inscription : 08/10/2012
Localisation : normandie

MessageSujet: Re: M.K.B.Ostwall    Lun 15 Juil 2013 - 12:31

salut fox,
1/ canon lahitolle de 95 mn.
2/fort ou redoute
3/ l'observatoire es très aèrè avec beaucoup de vitre.cela semble être pour moi un "FLUWA" d'ailleurs les supports en avant ne trompe pas !!
Revenir en haut Aller en bas
fox35

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 12/01/2013
Age : 32
Localisation : stp 160a/ K.V.Gruppe Rance

MessageSujet: Re: M.K.B.Ostwall    Lun 15 Juil 2013 - 20:20

salut étienne
je voulais savoir s'y le"FLUWA"sert pour l'observation a quoi sa sert c'est deux support c'est une constuction allemande si oui je voulais savoir s'il y a un plans type il y en a d'autre sur le mur d'atlantique
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
collection louis.pottier
je sais que ses sur cézembre cette photo mais je ne sais pas si c'est après guerre ou avant ou pendant les contructions sur cézembre
amicalement fox
Revenir en haut Aller en bas
29éme us



Messages : 648
Date d'inscription : 29/06/2013

MessageSujet: Cézembre   Lun 15 Juil 2013 - 23:22

Salut FOX ici 29émé US ; superbe photo , et superbe renseignement que je n'ai pas eu le temps d'enregistrer . Si tu as renseignement photos et plans de positions allemandes sur L'Ile d'Olérons peut tu me les adresser . A + 29éme US
Revenir en haut Aller en bas
RoBunker
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 3075
Date d'inscription : 14/09/2012
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: M.K.B.Ostwall    Mar 16 Juil 2013 - 0:46

morin etienne belfra a écrit:

3/ pour moi un "FLUWA" d'ailleurs les supports en avant ne trompe pas !!

Qu'est ce qu'un FLUWA que l'on se couche moins bête?


Cordialement

Ro, Thomas, Titus

C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air con.


Dernière édition par RoBunker le Mar 16 Juil 2013 - 17:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
morin etienne belfra

avatar

Messages : 2945
Date d'inscription : 08/10/2012
Localisation : normandie

MessageSujet: Re: M.K.B.Ostwall    Mar 16 Juil 2013 - 13:36

salut RO
c'est un observatoire dédié a l'observation du ciel et de l'horizon.souvent servi exclusivement par des hommes de la lufwaffe.cela peu ètre un tobruk,un abirs vitré ou un EX abris français.
Revenir en haut Aller en bas
RoBunker
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 3075
Date d'inscription : 14/09/2012
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: M.K.B.Ostwall    Mar 16 Juil 2013 - 17:57

viel danke mein Heer!


Cordialement

Ro, Thomas, Titus

C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air con.
Revenir en haut Aller en bas
fox35

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 12/01/2013
Age : 32
Localisation : stp 160a/ K.V.Gruppe Rance

MessageSujet: Re: M.K.B.Ostwall    Mar 16 Juil 2013 - 19:57

bonsoir à tous
étienne est ce que tu pense que le FLUWA est une construction française je voulais savoir si tu aurais un plans type de ce genre de contruction
Revenir en haut Aller en bas
RoBunker
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 3075
Date d'inscription : 14/09/2012
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: M.K.B.Ostwall    Mer 17 Juil 2013 - 0:25

fox35 a écrit:
bonsoir à tous
étienne est ce que tu pense que le FLUWA est une construction française je voulais savoir si tu aurais un plans type  de ce genre de contruction
Vue la définition, le FLUWA peut prendre une multitude de forme, donc je doute qu'il y ait un plan type.


Cordialement

Ro, Thomas, Titus

C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air con.
Revenir en haut Aller en bas
dirk peeters belfra

avatar

Messages : 2653
Date d'inscription : 09/10/2012
Age : 57
Localisation : Anvers

MessageSujet: Re: M.K.B.Ostwall    Mer 17 Juil 2013 - 20:50

l ouvrage de Fox est malheureusement detruit mais une Fluwa peut etre un Tobruk modifié
ici une avec hauteur de 1 m 20 comme un VF8 (je veut bien savoir comment on explique ca sur le le typologie du Tobruk par AC)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
un autre sur une base d une Tobruk ...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
celui est a WN 02 franceville Ost
Sur le nouvelle livre de Gold Juno et Sword il est appellé comme Bf 58c .... (page 25)
jamais vu ni sur le terrain ni sur un document allemand un Bf 58c avec hauteur du " salle de combat" de presque 2 metres
Bref on peut dire ce que on veut ...
mais ici ce sont deux exemples d une Fluwa
un modelle on rencontre souvent en Pays bas
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dirk
Revenir en haut Aller en bas
dirk peeters belfra

avatar

Messages : 2653
Date d'inscription : 09/10/2012
Age : 57
Localisation : Anvers

MessageSujet: Re: M.K.B.Ostwall    Mer 17 Juil 2013 - 20:53

Hallo Fox sur Cezembre aucun Tobruk 58c est construit
un est une version local (on peut dire une variant d une 58d sans soute
l autre est une pour un mortier ...
Dirk
Revenir en haut Aller en bas
morin etienne belfra

avatar

Messages : 2945
Date d'inscription : 08/10/2012
Localisation : normandie

MessageSujet: Re: M.K.B.Ostwall    Mer 17 Juil 2013 - 22:57

salut fox,
le trépied est pour se genre d'appareil  d'observation et de mesure -->

photo ebay.de

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
fox35

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 12/01/2013
Age : 32
Localisation : stp 160a/ K.V.Gruppe Rance

MessageSujet: Re: M.K.B.Ostwall    Jeu 18 Juil 2013 - 23:33

bonsoir à tous
merci Dirks pour les infos très instructives et de me corriger sur les tobrouks je pense le Vf61 pour mortier de 50 mm
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Étienne je pense que la construction due fluwa est bien étrange et rare comme un très grand Tobrouk couvert d'un dôme plat avec ouverture 360° sous vitres je pense qu'elle est avant-guerre et comme tu le disais les Allemands utilisaient pour observation sur cézembre

encore merci à vous deux:ddj: ddj 
Revenir en haut Aller en bas
fox35

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 12/01/2013
Age : 32
Localisation : stp 160a/ K.V.Gruppe Rance

MessageSujet: Re: M.K.B.Ostwall    Ven 19 Juil 2013 - 1:22

L'Artillerie Lourde sur Voie Ferrée canon calibre 194

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
je vais vous parler de l'Artillerie Lourde sur Voie Ferrée (ALVF) et, plus particuliérement de l'ALVF française (j'aborderai celle des autres nations ultérieurement).

L'artillerie lourde sur voie ferrée a été intensivement employée au cours de la Premiére Guerre mondiale, qui marque son apogée. L'histoire de l'ALVF est cependant plus ancienne puisque l'idée remonte à la guerre de sécession et que les britanniques furent les premiers à l'essayer en 1825. Pendant le siége de Paris en 1870, les marins utilisérent un train blindé armé de deux piéces de 240 mm. Suite à cette premiére expérimentation "grandeur nature" le Lt Colonel PEIGNE va proposer un matériel sur rails en 1888 sans parvenir à convaincre l'état-major. Cela n'empéche pas l'idée de poursuivre son chemin puisqu'à l'exposition universelle de 1900 Schneider présente des canons sur voie ferrée...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
canon de cézembre dernier voyage en voie ferroviaire
source  collection privé

Il faut cependant attendre la Premiére Guerre pour ces projets sortent des cartons devant la necessité de disposer d'une artillerie puissante, tant en portée qu'en calibre. Partie de néant, l'ALVF française compte en 1918 pas moins de 548 piéces de divers calibres, en partie constituée de piéces de marine montée sur affûts-trucks. Dés l'armistice, un grand nombre de piéces seront réformés et, en 1940, 106 piéces seulement sont mobilisées et incluses dans les plans de feux de l'artillerie des régions fortifiées avec emplacements préparés à l'avance.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
collection privé

Toutes les piéces d'ALVF utilisées par la France en 1940 datent de la Premiére Guerre. Les premiers affûts "de circonstance" ont disparus et l'on peut distnguer trois types de piéces:
- celles placées sur affûts "tous azimuts" (TAZ). Les matériels tous azimuts, se mettant en batterie en un point quelconque de la voie ferrée, disposant d'un système d'ancrage au sol par vérins;
- celles placées sur affûts "à glissement". Les canons à glissement, avec ou sans lien élastique, montés sur une poutrelle métallique dont les extrémités reposent sur deux boggies multiessieux. Le pointage s'effectue sur un épi courbe de voie ferrée, spécialement construit, la direction de tir étant tangente à la courbe. Au départ du coup l'ensemble recule en roulant sur la voie, mais est freiné par un système de poutrelles agissant par frottement sur les rails. La pièce doit être ramenée en position après chaque tir;
- celles placées sur affuts "à berceau". Les matériels "à berceau", car munis d'un lien élastique pour le recul, contenu dans un berceau sur lequel glisse la bouche à feu après le départ du coup pour revenir ensuite à sa position initiale. Contrairement aux matériels précédents, ils sont amenés à leur position de tir sur un épi droit construit à partir de la voie normale et amarrés sur plate-forme. Inconvénient : mise en batterie longue, faible champ de tir en direction.


LES PIECES SUR AFFÛTS TOUS AZIMUTS:

Cette catégorie regroupe toutes les piéces de "petit" calibre jusqu'au 240 mm. Comme leur dénomination l'indique, elles peuvent tirer sur 360°.



- Matériel de 194 mm TAZ Modèle 1870/1893:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Ce canon est le plus courant de l'ALVF française en 1940. L'origine "marine" de ce canon de 30 calibres se devine sans mal puisqu'il s'agit simplement d'une tourelle posée sur affût ferroviaire.

Masse du matériel complet: 65.000 kg
Pointage en site: +10 à +40°
Portée maximale: 18.300 m
Cadence de tir: 1 coups/2 mn (4 coups/mn selon d'autres sources)
Masse du projectile: 89,5 kg (perforant), 91,8 kg (explosif tiré à 640 m/s)
Temps de mise en batterie: 15 à 30 mn

Pas moins de 24 canons de ce modéle seront mobilisés en 1940, huit autres restant en parcs.


amicalement fox
Revenir en haut Aller en bas
Saint Malo

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 10/01/2013

MessageSujet: Re: M.K.B.Ostwall    Ven 19 Juil 2013 - 7:40

Salut Julien,

Merci à toi pour ce petit cours fort intéressant sur l'ALVF Française.


Amitiés, VINCE.

Rejoignez nous sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Collections et identifications de militaria
Revenir en haut Aller en bas
BTF

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 77

MessageSujet: Re: M.K.B.Ostwall    Sam 20 Juil 2013 - 13:00

Bonjour à tous
J'ai suivi vos échanges sur ce post, depuis quelques jours. Dans le but d'apporter ma contribution, voici quelque précisions et remarques.
En 1914, les défenses installées sur l’île de Cézembre comptent :
- la batterie sud-ouest, armée de quatre canons de 240 Mle 1884 sur affût G à châssis circulaire
- la batterie de mortiers, armée de trois mortiers de 270 Mle 1889 sur affût G à châssis circulaire
- une batterie de quatre canons de 95 Mle 1888 sur affût de campagne
- une batterie de quatre canons de 90 Mle 1877 sur affut de campagne
La batterie de 95 possède deux emplacements de tir.
Tous ces matériels sont déposés et retirés au cours de la Première Guerre mondiale. En 1939, Saint-Malo ne possède aucune défense
Néanmoins, après la décision d’utiliser le port de Saint-Malo pour les transports britanniques, une batterie de circonstance, armée de quatre canons de 95 Mle 1888 sur affût C Mle 1904, est réalisée à Cézembre. Elle sera sabordée le 18 juin 1940, quelques jours seulement après sa mise en service. Une des photos de Fox 35 montre un de ces canons, après son sabordage. (Serait-il possible d'obtenir cette photo en meilleure définition ?)
Le fort figurant sur la deuxième photo est, bien entendu, le réduit Mle 1846 de Cézembre.
En ce qui concerne les constructions, qualifiées de « FLUWA », il s’agit bien de réalisations françaises. Si vous regardez attentivement les photos, vous verrez qu’il y en a deux. Mais ont-elles bien été prises toutes deux à Cézembre ?
Celle sur laquelle des personnages se donnent la main est circulaire. A la vue des tenues vestimentaires, je date cette photo de 1936, plus ou moins un an. Ma mère et ma tante, photographiées la même année, portent des chapeaux semblables…
L’autre possède une partie avant demi-circulaire, mais la partie arrière est quadrangulaire. Le vitrage est différent. Les deux photos ou on la voit ont été prises en juin 1940.
Quelle était la fonction de ces abris, peu protégés et munis de larges embrasures ?
En l’absence de documentation (les archives de Brest ont brûlé en 1940), je ne suis pas arrivé à une conclusion définitive. Si les deux constructions ont bien été photographiées à Cézembre, j’ai deux hypothèses :
- celui que l’on aperçoit derrière le canon, sur la première des trois photos, et sur la troisième, est le PDT de la batterie de 95, et l’autre, plus ancien, est un observatoire
- les deux abris sont ceux d’un dispositif Rep. Ces derniers, installés au début des années 1930, étaient destinés à guider les navires, de jour comme de nuit, au milieu des champs de mines mouillés à la déclaration de guerre devant les ports. Ils comprenaient deux projecteurs sous abris, séparés d’une quarantaine de mètres, dont les faisceaux parallèles matérialisaient un cap à suivre. Je n’ai malheureusement aucune information sur le Rep de Saint-Malo, ni même sur son existence éventuelle. Et les créneaux me semblent un peu justes en hauteur…
Petite précision en ce qui concerne le canon de 194 TAZ Mle 1870-93. Il ne s’agit nullement d’une tourelle posée sur un affût ferroviaire, mais de l’adaptation d’un canon de côte sur affût Mle 1886 PC, modifié pour le tir à + 30°, puis + 40°. Le truck ferroviaire a été conçu tout exprès par Schneider, et on voit bien sur les photos les contraintes dues à la nécessité de respecter le gabarit ferroviaire. L’espace vital des servants était des plus mesuré !
L’épaisseur de la tôle de protection était faible, et celle-ci répondait plus au besoin de protéger le matériel et ses servants des intempéries, plutôt que des coups de l’ennemi.  
Pour terminer, il semble que l’état du canon de Cézembre, resté à peu près présentable, se dégrade, si l’on compare la photo jointe par Fox 35 avec celle-ci, prise en 1990…  
JJ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
morin etienne belfra

avatar

Messages : 2945
Date d'inscription : 08/10/2012
Localisation : normandie

MessageSujet: Re: M.K.B.Ostwall    Sam 20 Juil 2013 - 15:00

bonjour BTF,
la photo prise part fox avec le canon est proche du M157. votre photo est prise sur l'autre coté de l'ile en face de l'observatoire feld.
je suis d'accord avec vous les observatoires sont bien français,rèutiliser par les allemands en observation et "fluwa"
Revenir en haut Aller en bas
BTF

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 77

MessageSujet: Re: M.K.B.Ostwall    Sam 20 Juil 2013 - 17:01

Non, désolé, il s'agit bien du même canon.
Le voici, sensiblement sous le même angle que sur la photo de Fox 35, mais par un temps moins brumeux....
C'est l'emplacement le plus au nord de la position Est.
Les cinq autres pièces sont en bien plus mauvais état.
JJ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
29éme us



Messages : 648
Date d'inscription : 29/06/2013

MessageSujet: historique des canons de Cézembre   Dim 21 Juil 2013 - 8:40

Bonjours , ici 29éme US superbe boulot les gars et belles photos a plus.
Revenir en haut Aller en bas
labrax

avatar

Messages : 240
Date d'inscription : 16/09/2012
Age : 57
Localisation : charente maritime

MessageSujet: Re: M.K.B.Ostwall    Dim 21 Juil 2013 - 13:57

Merci messieurs . reportage et commentaires très intéressants
Revenir en haut Aller en bas
morin etienne belfra

avatar

Messages : 2945
Date d'inscription : 08/10/2012
Localisation : normandie

MessageSujet: Re: M.K.B.Ostwall    Mar 30 Juil 2013 - 13:56

bonjour M moulin
j'ai contrôler mes photos  Rolling Eyes . vous avez raison c'est bien le même obusier.il se dégrade bien avec le temps. sacré mèmoire !!
Revenir en haut Aller en bas
fox35

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 12/01/2013
Age : 32
Localisation : stp 160a/ K.V.Gruppe Rance

MessageSujet: Re: M.K.B.Ostwall    Dim 11 Aoû 2013 - 23:09

bonsoir à tous
pour expliquer qu'est ce qui c'est passé sur l'îles martyre et interdite

Les combats pour Cézembre


Dés la chute de Saint Malo, le soutien logistique de Cézembre ne peut plus se faire que par les îles anglo-normandes.La garnison compte alors 323 hommes: Allemands,Italiens,Russes et Polonais. Les Allemands appartiennent à la Marine-Artillerie-abteilung 608.

Les premiers bombardements de l'île commencent le 6 août et se répètent le 11. Le 13, soixante neuf B-24 Liberator larguent 275 tonnes de bombe sur Cézembre. Le 17, Saint Malo tombe. Dés lors, le seul recours, pour les défenseurs de l'île,est Guernesey. En effet, depuis son bunker de St Peter Port, l'admiral commandant les îles peut joindre  directement, par radio, Berlin,Rastenburg et... Cézembre. Ceci permet à la garnison assiégée de réclamer eau,vivres, munitions, pièce de rechange pour l'artillerie et un médecin.
L'île ne peut être ravitaillée que de nuit, bien entendu. Le premier voyage s'effectue dans la nuit du 19 au 20 août; deux batiments de la 2ème flotille de patrouilleurs mettent 4 heures pour gagner Cézembre.

Après le déchargement de leur garnison et la réparation du poste émetteur de la garnison, les marins évacuent les blessés,un seul bateau parvient à repartir pour Jersey, l'autre s'étant échoué. Le lendemain,il est remis à flot, pour être aussitôt coulé par un tir d'artillerie américain.

Le 21, des plénipotentiaires américains viennent en vedette pour demander à l'Oberleutnant Seuss la capitulation de sa petite île. Celui-ci refuse catégoriquement en disant qu'il n'est pas dans les habitudes d'un officier allemand de se rendre.

Dans la nuit, l'aviation alliée effectue un raid vers 22 heures.Puis, au petit jour, des tracts sont largués sur le bunker, invitant les allemands à cesser un combat inutilement sanglant.
Une nouvelle tentative de reddition,montée par le général Macon, échoue. Le major Alexander, envoyé sur l'île, rentre sans avoir obtenu satisfaction. C'est un tir d'artillerie envoyé par Cézembre qui salue son retour au port. Pour Alexander, cependant, la fin semble proche : il n'a sur l'île que ruine et désolation.Et pourtant, Seuss refuse toute reddition, alors même que l'île est totalement ravagée: tout est détruit en surface;l'un des dépots de munitions sous abri a sauté... A chaque bombardement, des corvées poussent du haut des falaises les bombes non explosées.
Néanmoins,la vonlonté reste intacte et, depuis les tunnels ou ils sont terrés, les hommes réparent et remettent en action les canons demeurés entiers.

A St Peter port, au bunker Seeko ( Seekommandant der Kanalinseln) une opération est mise sur piéd
pour soulager la garnison de Cézembre, qui vient de demander des obus de 150 et de 194 mm.Les munitions de 15 cm ne sont pas trop difficiles à trouver: elles sont prélevées sur le stock de la batterie (Lothringen) à Noirmont (Jersey). Les obus 194mm sont, quant à eux, introuvables : la dernière batterie de ce calibre vient de tomber en France...
Un bateau cingle aussitôt vers Cézembre pour apporter les 150mm. Il rentre sur Jersey avec des blessés. Outre l'intérêt militaire évident des navettes entre cézembre et Jersey, celles-ci ont une influence bénéfique sur le moral des hommes de Seuss. Elle permettent d'évacuer les blessés et montrent que la petite garnison n'est pas oubliée.

Le 26 août, un nouveau bombardement ravage l'île à 15 heures. Trois pièce de 194 sont alors mises hors de combat et l'Oberleutnant Eckert, adjoint de Seuss, est gravement atteint. La plupart des bunkers encore intacts servent de postes de secours aux nombreux blessés, Dans l'infirmerie de l'îles dans une ancienne galerie souterraine de armée française, on ampute les blessés à la lame de rasoir.
Tandis qu'une autre demande de reddition échoue, de nouveaux raids aériens ravagent l'île. Soixante quinze A-20 et B-26 attaquent le 30 août. Le lendemain, vingt-quatre P-38 largue du napalm sur Cézembre. Parallèlement, les Américains mettent en place sur le continent plusieurs pièces de 203mm, dont l'objectif est la destruction des trois cuves en béton armé qui constuent les réserves d'eau de l'île. Mais ces bombardements, comme ceux venus de l'air, manquent d'efficacité. Et la décision sera emportée par le curassé anglais : le bâtiment de la Royal Navy Warspite pilonne l'îlot rocheux pendant deux heures et demie. Les obus de rupture de gros calibre causent des destructions considérables, perçant les blindages et les dalles de béton. Aussitôt le bombardement naval fini, l'aviation alliée prend le relais, largant napalm et phosphore sur Cézembre. Sur les 323 hommes de la garnison ,297 sont a présent blessés.
Deux vétérans du front de l'est reconnaîtront d'ailleurs que Stalingrad n'était rien à côté de Cézembre...

Le Seekommandant envoie aussitôt un navire hôpital, le Bordeaux et une barge, afin de secourir les défenseurs ou de les évacuer. Mais les Alliés les arraisonnent. Le 1er septembre 1944, 14 jours après la chute de Saint Malo, une vague de 33 bombardiers largue du napalm, tandis que le Warspite reprend ses tirs de 380mm de rupture. Du sol breton,  des batteries américaines nouvellement installées de 155,203 et 240mm pilonnent l'îlot, écrasant sous les obus les entrées des bunkers, les façades arrières, les tunnel et embrasures.
Cette fois, c'est la fin. Seuss demande à Guernesey l'autorisation de cesser le combat.
-tenez bon, Grohne arrive-
lui est il répondu.
Cézembre transmet en retour :
-Mes hommes préféraient se battre l'arme au point que mourir à petit feu dans les bunkers .-

La flotille partie de Jersey doit faire demi-tour à cause du gros temps et le Seekommandant autorise alors Seusse à se rendre après destruction de ses livres de code et de ses documents. La garnison jette alors ses armes à la mer, détruit tous ses papiers et fait sauter les quelques rares canons encore intacts. Et l'Amiral Hüffmeyer souhaite bonne chance à Seuss avant que celui-ci ne détruise sa radio.

Le 2 septembre, à 7h30, un drapeau blanc s'élève sur l'île, à la stupéfaction des américains qui n'y croyait plus et qui s'apprêtaent à embarquer sur des barges de débarquement, pour une opération amphibie prévue le jour même.
A midi, la reddition de lîle est effective.Seuss se rend avec 2 officiers italien et environ de 297 hommes au Major Général Robert C.Macon. Il restait dans lîle 15 jours de vivre, mais plus d'eau, plus de munitions et la situation des blessés était devenue catastrophique.

La chute de Cézembre marque la fin de la bataille de Saint Malo
Les unitées présentes sur l'île:
                 1er batterie 608ème Artillerie Navale
                 177ème signals Bn (Armée)
                 Les italiens sur l'île ont été assemblés en unité, la 2ème Batterie de Cézembre


amicalement fox
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: M.K.B.Ostwall    

Revenir en haut Aller en bas
 
M.K.B.Ostwall
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Mur de L'Atlantique :: Bunker :: Bretagne, Côtes nord-
Sauter vers: