Le Mur de L'Atlantique

Le Mur de L'Atlantique en France, Atlantikwall France
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Cherbourg, la batterie du Roule

Aller en bas 
AuteurMessage
Hobby
Admin
avatar

Messages : 2794
Date d'inscription : 13/09/2012

MessageSujet: Cherbourg, la batterie du Roule   Mar 25 Sep 2012 - 21:05

Un petit tour sur le rocher de la batterie du Roule à Cherbourg,

En haut à gauche et au milieu on distingue 2 casemates
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Impressionnant tout de même
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

On se croirait dans les Alpes
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Un puits de coupure perché très très haut...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

ha c'est très jolie vue d'en haut cette ville
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les casemates sont justes un peu plus bas mais je n''ai pas pu y accéder pour cette fois car je n'avais pas ma tenue de sortie... à suivre donc...

Revenir en haut Aller en bas
http://lemurdelatlantique.lebonforum.com
ORION

avatar

Messages : 549
Date d'inscription : 14/12/2014
Age : 64
Localisation : Crozon

MessageSujet: Re: Cherbourg, la batterie du Roule   Jeu 5 Fév 2015 - 0:28

Salut,
Petites infos complémentaires sur le Roule: Stp 272

La montagne du Roule qui domine la ville de Cherbourg culmine à 117 mètres d'altitude et regroupe trois fortifications: Au sommet un ancien fort (devenu musée de la Libération) du 19eme siècle et un point d'appui allemand. A mi-falaise un réseau souterrain allemand avec 4 casemates pour pièces de 105 mm SKC/32, et au pied de la falaise un ensemble souterrain datant de 1928, occupé par les Allemands puis ré-occupé par la Marine française.

Le réseau souterrain à mi-falaise:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A 18 m sous la surface de la montagne, l'organisation Todt creusa 750 mètres de tunnels sous roc pour armer 4 casemates R671 sk équipées de 105 SKC/32. Le percement des galeries se fit à l'aide d'explosifs dans le grès armoricain, employant 1200 ouvriers, la plupart étrangers, prisonniers de guerre et de droit commun, pour ne pas divulguer à la population locale le secret des installations.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'une des casemates du Roule, R671 sk pour 105 mm (SHM)

Environ 10000 m3 de minerai fut déplacé pour la réalisation de l'ouvrage. Garnison comprise entre 180 et 200 soldats visant en complète autarcie.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Galerie sous roc à voûte basse

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Vue d'ensemble de la montagne du Roule. Au sommet le fort, puis la batterie de 105 dans la falaise. Au pied de la montagne et sur la droite s'ouvre le 3eme réseau souterrain (SHM)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Autre vue des galeries. Les alvéoles perpendiculaires (voir plan) furent aménagées pour recevoir des baraquements en bois destinés au logement de la garnison, le taux d'humidité étant trop important.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le poste de direction de tir (SHM)

Le complexe français réaménagé:

Au pied de la montagne, la Marine construisit un vaste complexe souterrain dès 1928, utilisé comme centre d'assemblage des torpilles, en complémentarité des installations de l'arsenal. Ce réseau fut réalisé en arc de cercle et comporte 8 alvéoles perpendiculaires et une dans le prolongement de la galerie principale.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Centre d'assemblage des torpilles SHM

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Vue générale de la grande galerie parcourue par un réseau ferrée. On distingue parfaitement la courbure de la grande galerie et l'ouverture des alvéoles latérales. Celles-ci sont en quinquonce pour éviter les effets dévastateurs du souffle en cas d'explosion.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Juin 1944, les Allemands se rendent aux Américains. L'entrée principale se situe sur la gauche (US Army).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Autre vue de l'entrée principale (US Army)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
1944, l'une des alvéoles servant de dépôts à torpilles. A noter que les Allemands utilisèrent principalement l'ouvrage comme casernement (US Army)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Une autre alvéole transformée en logement pour l'occupant. Au sol, soldats Allemands tués. (Biblio municipale de Cherbourg)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Peu après la fin de la guerre, la Marine repris ses droits et transforma le site. Dans les années 80 l'ouvrage devint un centre de repli NBC (Nucléaire, Bactériologique, Chimique). La grande galerie que l'on voit ici mesure 125 mètres pour une hauteur de 8 mètres. Les 8 alvéoles latérales mesurent 33 mètres sur 7 mètres de largeur.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La grande salle du centre de repli, poste de commandement (journées du patrimoine)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Vue verticale du puits de ventilation et de filtrage. L'étanchéité en cas de guerre nucléaire est assurée par la fermeture des portes blindées de l'ouvrage. Un puits vertical de 65 mètres débouche sur le plateau de la montagne, assurant le renouvellement de l'air et son filtrage, mais également la surpression de l'ouvrage.


Le complexe NBC n'ayant plus sa raison d'être avec le progrès de la technologie, la Marine l'utilisa comme centre de transmissions. Aujourdhui c'est un centrte de mesure de la radioactivité.
Revenir en haut Aller en bas
Hobby
Admin
avatar

Messages : 2794
Date d'inscription : 13/09/2012

MessageSujet: Re: Cherbourg, la batterie du Roule   Jeu 5 Fév 2015 - 1:03

Énorme ton reportage Orion.
En fait t'as mis ce qu'il me manquait, c'est à dire les photos de l'intérieur, les plans, les explications et les les photos d'époque ppp


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Alors que ... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://lemurdelatlantique.lebonforum.com
TARTARIN

avatar

Messages : 1803
Date d'inscription : 04/03/2014
Age : 67
Localisation : Aix-en-Provence

MessageSujet: Re: Cherbourg, la batterie du Roule   Jeu 5 Fév 2015 - 5:20

Bonjour,

Bravo ORION !!! Excellent post !!!

TARTARIN


Peu importe que le chat soit rouge ou blanc, l'important c'est qu'il attrape les souris.
TENG XIAOPING
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cherbourg, la batterie du Roule   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cherbourg, la batterie du Roule
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Michel et Augustin : 100% oeufs de batterie ! & Action !
» Batterie nucléaire
» batterie 12v 2Amp minimum
» Caisse de transport pour batterie
» cuisiner, manger, boire, matériel, batterie, couverts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Mur de L'Atlantique :: Bunker :: Basse Normandie-
Sauter vers: