Le Mur de L'Atlantique

Le Mur de L'Atlantique en France, Atlantikwall France
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le site de Kerbonn re-visité février, mars 2015, part 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ORION

avatar

Messages : 535
Date d'inscription : 14/12/2014
Age : 63
Localisation : Crozon

MessageSujet: Le site de Kerbonn re-visité février, mars 2015, part 1   Sam 7 Mar 2015 - 18:32

Salut,

Trois jours à crapahuter pour essayer de mettre à jour un plan de la batterie de Kerbonn. J'ai mal dans le dos mais le plaisir d'avoir passé ces trois jours sur le terrain sous un beau ciel bleu, redonne de la vigueur et on oublie les quelques douleurs de ces derniers jours.

Ce que l'on peut voir en 2015 de Kerbonn

Stp Wn C346 - MKB Kerbonn (Marine Küsten Batterie) 4 MAA 262

La batterie de Kerbonn est située entre la pointe du Toulinguet et la pointe de Pen-Hir, sur la commune de Camaret sur mer, presqu'île de Crozon, sur un site naturel bordé de falaises abruptes et vierge de toute construction. C'est en 1889 que Kerbonn accueille sa  première fortification, matérialisée par une batterie de 3 mortiers de 270 mm de côte modèle 1889, puis en 1891 on réalise un magasin à poudre sous roc et un poste de direction de tir bétonné.
A partir de 1942 le site est transformé par les Allemands pour en faire une batterie sous casemates orientée vers l'ouest, mais également pour battre les arrières de la position et contribuer à la défense des ouvrages voisins.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Plan, identification:
1    : Emplacement pour mitrailleuse sMG34
2-3 : Petit bloc bétonné en mauvais état
4    : Encuvement pour sMG34
5    : Casemate bloc 1
6    : Abri R622
7    : Encuvement de Flak pour pièce de 7,5 cm Flak M22.24 (f)
8    : Petite construction à deux entrées à cheval sur le réseau de tranchées
9    : Abri R622
10   : Wellblesch
11   : Casemate bloc 2
12   : Bunker en construction
13   : Encuvement pour sMG34
14   : Encuvement pour pièce Pak de 7,5 cm C/97 (f)
15   : Ancienne construction française
16   : R638 infirmerie
17   : Baraquements français, casernement
18   : Zisterne
19   : Casemate bloc 3
20   : Abri R621, poste de commandement
21   : Ancien rempart
23   : Observatoire français
24   : Ligne de falaise
25   : Poste de direction de tir M162a
26   : Poste de télémétrie français (batterie de mortiers)
27   : Souterrain, magasin à munitions sous roc
28   : Baraquements français
29   : Abri R622
30   : Baraquement (disparu sous la voie d'accès au Mémorial du Mur de l'Atlantique)
31   : Parking du Mémorial
32   : Réseau de tranchées encore visible aujourd'hui
33   : Tobrouk pour sMG34 (disparu)
34   : Encuvement pour 7,5 cm Pak C/97 (f)
35   : Abri R622
36   : Casemate bloc 4, transformée en musée
37   : Alignement des mortiers français
38   : Abri et redoute française
39   : Bunker puits

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Vue aérienne de la batterie en 1968

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Petite cuve pour mitrailleuse (4 sur le plan) située à droite de la casemate bloc 1

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Casemate du bloc 1 à double champ de tir. Particularité de Kerbonn, les casemates sont des SK (Sonder Konstruction) de conception identique pour les trois premiers blocs, à savoir une chambre de tir orientée vers l'ouest, et une seconde sur l'arrière pour couvrir les approches du côté de la terre. L'artillerie principale de la batterie consiste en 4 pièces de 164,7 K.M. 93-96 et quatre pièces de 75 mm Mle 1897 de conception française (7,5 cm C/97 (f). Certaines archives classent les casemates comme étant des M270 Mod, or la conception interne de ces blocs ne correspond pas à ce modèle de Regelbau. La quatrième casemate (Musée actuel) différe de ses semblables par une chambre de tir décalée (voir sur la vue aérienne).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Vue frontale du bloc 1. On notera que sur la photo précédente, l'Organisation Todt s'est évertuée à dissimuler au maximum les ouvrages, par l'adjonction en toiture de pierre favorisant le camouflage. La construction de la plupart des ouvrages à semble-t'il été réalisée à la va vite, comme en témoigne le béton des édifices. Les Allemands ont utilisé les anciennes constructions françaises, remaniées pour la circonstance, mais avec des matériaux douteux. Même les casemates semblent bien frêles dans le paysage.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le bloc 1 vu de l'arrière, avec sa chambre de tir pour la pièce de 75 mm

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Vue arrière de l'une des casemates de Kerbonn, la chambre de tir de la pièce de 75. On a vraiment l'impression de voir des parpaings en lieu et place du béton, mais ce n'est qu'une impression qui dénote toutefois un travail de piètre qualité (SHM)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Petite cuve (1 sur le plan) pour sMG34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le sas d'accès au bloc R622 (plan 6) à proximité du bloc 1, quelque peu envahi par la terre au niveau des entrées. Il faut ramper pour y pénétrer, mais l'intérieur est dégagé.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
L'intérieur du R622 avec ses accroches de lits. Un peu d'eau mais simplement quelques centimètres.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
L'une des trois cuves pour pièce de Flak de 7,5 cm Flak M22/24 (f). On le constate encore, la construction semble avoir été réalisée à l'économie.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Ce qu'il subsiste de la casemate du bloc 2 complètement détruite par des explosions internes. Les blocs sont éparpillés un peu partout et sur une grande surface.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Monolithe de béton du bloc 2

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Casemate avec sa pièce de 164 mm sous masque blindé (SHM)

Artillerie de Kerbonn, canon de 164 mm K.M. 93 96 de 45 calibres
Pièce française de Marine de 164 mm modèle 1893, utilisée comme artillerie secondaire sur les cuirassés pré-Dreadnought et les croiseurs de bataille de la première guerre mondiale. Cette pièce fut largement utilisée par la suite en ALVF (artillerie louirde sur voie-ferrée) et en défense côtière.

Poids tube 9650 kg
Cadence 3 coups/minute
Portée maximale 20000 mètres
Munitions, obus de rupture de 54,9 kg
En batterie côtière, adjonction d'un masque blindé

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le cuirassé Suffren armé de canons de 164,7 identiques à ceux équipant Kerbonn, que l'on peut apercevoir le long des francs-bords

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Une petite idée de la volée d'un tube de 164,7. Belle pièce

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Décembre 1916, pièce de 164,7 mm en action. Beaucoup de ces canons furent récupérés et installés soit en batteries côtières, soit en ALVF.


Fin de la première partie, à suivre....

Un grand merci aux Belfra pour les infos
Revenir en haut Aller en bas
Hobby
Admin
avatar

Messages : 2786
Date d'inscription : 13/09/2012

MessageSujet: Re: Le site de Kerbonn re-visité février, mars 2015, part 1   Dim 8 Mar 2015 - 11:37

Encore un travail de pro avec de superbes photos !! Bravo !!
Il va falloir que tu fasses un livre sur le Finistère qui reprenne tout cela...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Alors que ... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://lemurdelatlantique.lebonforum.com
morin etienne belfra

avatar

Messages : 3068
Date d'inscription : 08/10/2012
Localisation : normandie

MessageSujet: Re: Le site de Kerbonn re-visité février, mars 2015, part 1   Dim 8 Mar 2015 - 13:38

c'est vrai qu'il tourne bien ses phases et la construction de ces post l'ami dan ddj


{-----------------------------------------------------------------------------------------------}
 

un Homme de basse condition qui se comporte avec arrogance et orgueil est copieusement détesté
un Homme de grande condition qui se comporte avec modestie est hautement respecté.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le site de Kerbonn re-visité février, mars 2015, part 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le site de Kerbonn re-visité février, mars 2015, part 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES APPARITIONS DU CHRIST A DOZULE
» [Astuce] Recharger gratuitement chez MT.
» Recrutement, Schlumberger: “SLB Career webcasts”
» Sélection du roman "Néo-club littéraire" de février-mars : "Le paradis des célibataires" - Herman Melville
» Site d'etudiant du master MIM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Mur de L'Atlantique :: Bunker :: Bretagne, Finistère-
Sauter vers: